Questa pillola anche disponibile in versione audio podcast nell’episodio S01E01 del Disruptive Talks (Spotify, Apple Podcasts, Deezer, Amazon Music…).

Aujourd’hui nous allons parler des agents IA autonomes, ces outils qui permettent d’utiliser au mieux l’IA pour certaines tâches.

De quoi s'agit-il?

En termes simples, les agents autonomes sont des programmes capables de prendre des décisions et d’agir de manière indépendante pour atteindre des objectifs prédéfinis, avec une intervention humaine minimale.
Pour être concret, même si « chatgpt » sera conversationnel, les agents autonomes nécessitent une seule invite pour effectuer une série de tâches de manière plus ou moyennement autonome (vous aurez, dans la plupart des cas, la possibilité de diriger l'agent pendant son travail) .

Parmi les plus connus figurent GPT automatique, Et BébéAGI. Les deux utilisent l'API ChatGPT, mais contrairement à cette dernière, comme je l'ai mentionné, ils n'ont pas besoin d'interactions continues avec l'utilisateur.

Par exemple, si l'on demande à AutoGPT de planifier une fête d'anniversaire, il pourra choisir le thème, créer la liste des invités, envoyer les invitations, acheter des cadeaux et organiser la restauration en toute autonomie.

Claude d'Anthropic, Constitutional AI d'Anthropic et Cognosys poussent ces capacités encore plus loin, avec des agents d'IA capables d'apprendre en continu des interactions, ou de diversifier la forme des entrées et sorties (texte, tableaux, fichiers pdf…).

Les domaines d'application sont nombreux, même s'il pourrait être comparé à une sorte d'assistant numérique. De l'automatisation des processus métiers, à l'assistance à l'écriture du code, en passant par la gestion des emails. Personnellement, je le trouve très utile dans la recherche préliminaire de nombreuses tâches.

Besoin de conseils pour installer ou utiliser un agent ? Une question? Contactez-nous!

Abbonati alla newsletter per maggiori articoli e approfondimenti:


Informations complémentaires :

Mes agents préférés :

Ressources pour une lecture plus approfondie :

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *