Newstalk completo (include il focus sul futuro dello spazio europeo).

Questa pillola anche disponibile in versione audio podcast nell’episodio S01E05 del Disruptive Talks (Spotify, Apple Podcasts, Deezer, Amazon Music…).

Le 6 novembre, Séville a été le théâtre d'un événement d'une importance fondamentale pour le secteur spatial européen. Le Future Space Summit a réuni des représentants des 22 pays membres de l'ESA pour discuter des ambitions spatiales de l'Europe dans le contexte d'une concurrence internationale croissante.

Défis et opportunités pour le secteur spatial européen

L’année 2023 n’a pas brillé pour la présence spatiale européenne. Avec le retrait d'Ariane 5 et l'absence d'alternative valable aux lanceurs Soyouz, l'Europe a fait un pas en arrière significatif par rapport à des concurrents comme SpaceX, qui avec ses 63 lancements a clairement dépassé les trois lancements européens. Dans ce scénario, le sommet de Séville a constitué une plate-forme cruciale pour définir l’avenir du secteur spatial européen.

Le caractère central du financement et de la réorganisation a été souligné par le rapport « Revolution Space », qui a souligné l’urgence d’augmenter les investissements pour revigorer le secteur. Cependant, les membres de l’UE n’ont pas affiché une position unanime, avec des divergences stratégiques entre les différents États.

Abbonati alla newsletter per maggiori articoli e approfondimenti:

Malgré les défis, la montée en puissance de nouveaux acteurs tels que The Exploration Company a mis en évidence une certaine ouverture à l’innovation menée par le secteur privé dans l’industrie spatiale européenne.

Unable Ambition : le cargo spatial automatique et réutilisable

Un enthousiasme particulier a entouré l’annonce d’un concours industriel européen pour le développement d’un cargo spatial automatique et réutilisable qui sera lancé d’ici 2028. Cette initiative prend des directions jamais explorées par le secteur spatial européen, revitalisant ses perspectives et ses capacités.

Le nouveau cargo spatial devrait être lancé depuis la base de lancement de Kourou, en Guyane française, à l'aide de la nouvelle fusée Ariane 6. Cette infrastructure stratégique confère à l'Europe une position privilégiée pour l'accès à l'espace.

Le sommet a représenté un moment important d'engagement collectif pour réaffirmer la position de l'Europe dans la course spatiale mondiale. Dans le but d’assurer l’indépendance et la durabilité, l’Europe se tourne vers un avenir où sa présence spatiale sera non seulement préservée mais accrue.

L’événement de Séville a donc marqué un tournant qui pourrait définir le sort du secteur spatial européen, l’Europe étant déterminée à conserver un rôle de leader dans la nouvelle ère de l’exploration spatiale.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *